Audi e-tron GT usine

La production de l’Audi e-tron GT 

L’Audi e-tron GT est la première Audi tout électrique construite en Allemagne.

La Gran Turismo commencera à quitter la chaîne de production de l’usine Audi Böllinger Höfe, sur le site de Neckarsulm, fin 2020. L’usine de production de petite série a été agrandie, mise à niveau et transformée afin d’endosser son nouveau rôle. Le savoir-faire artisanal de l’ancienne installation a été conservé et doublé de processus digitaux et de technologies intelligentes.

Pendant les travaux d’agrandissement, les gestionnaires de production ont eu recours à de nouvelles méthodes virtuelles. Pour la première fois, les tests des procédures de travail sur la chaîne de montage et des processus logistiques ont été menés de façon virtuelle, la planification des conteneurs ayant également été réalisée à l’aide de la technologie de la réalité virtuelle (VR). La production de l’Audi e-tron GT a été pensée sans prototype physique, une première chez Audi. 

De grandes portions de la carrosserie de la Gran Turismo tout électrique sont fabriquées en aluminium et en acier à ultra haute résistance. Pour produire ces matières dans les quantités prévues, un atelier tirant parti du savoir-faire de ses employés et de tout le potentiel des technologies de production automatisées a été mis sur pied. Il se compose d’une chaîne d’assemblage innovante sur laquelle chaque carrosserie passe deux fois. Celle-ci est construite autour d’une plateforme bidirectionnelle composée de dix robots utilisés pour fixer les panneaux latéraux intérieurs et extérieurs. Toutes les étapes de fabrication nécessaires à l’assemblage des panneaux latéraux se font sur une architecture unique, rendant la production de l’Audi e-tron GT possible sur l’espace au sol existant. La procédure de mesure en ligne des carrosseries a également été repensée, garantissant une précision accrue et permettant de réagir très rapidement aux petits écarts. C’est à la fin de la chaîne de montage qu’entre en jeu l’expertise technique d’ouvriers chevronnés, chargés d’assembler les pièces rapportées et de vérifier les finitions de la carrosserie dans son ensemble.

Le design expressif de l’Audi e-tron GT pose des contraintes inhabituelles quant à la qualité de la production : la paroi latérale, par exemple, présente une profondeur de formage particulièrement importante (35 centimètres) entre le point le plus élevé et le point le plus bas. La chaîne d’assemblage étendue inclut désormais 36 cycles, contre 16 auparavant. Elle accueille aussi bien l’Audi e-tron GT que l’Audi R8, deux véhicules complètement différents sur le plan technique, une première au sein du Groupe Volkswagen. Les deux modèles sont déplacés à l’aide des mêmes véhicules de transport autonomes et d’un système à monorail électrique. À l’un des postes de la chaîne, humains et robots travaillent côte à côte. Une imprimante en 3D est également à disposition pour produire des accessoires de montage spéciaux, à la demande des employés.

Une fois terminée, chaque voiture est testée sur 40 kilomètres de voie publique, aussi bien en ville que sur l’autoroute. 

Le son ... Audi e-tron GT

En savoir plus sur l' Audi e-tron GT, suivez-le lien...

Audi e-tron GT